vendredi 13 décembre 2013

Apéro libertin n°17 - Soirée de Noël

Retour aux sources pour cet apéro de Noël. Nous nous réunissons dans une brasserie du quartier Pigalle, à deux pas du Moon City. L'apéro est ouvert à tous et finira tôt pour que vous puissiez finir la soirée ailleurs si vous le désirez.


OU ? Inscrivez-vous pour connaître le lieu.

QUAND ? Le vendredi 20 décembre, à partir de 19 h.

QUI ? Hommes, femmes et couples, vétérans et débutants sont les bienvenus.

COMBIEN ? Pas de prix d'entrée. Chacun paye ses consommations.

EST-CE QU'ON BAISE ? On vient à l'apéro pour discuter, donc on reste sage et habillé. C'est un lieu public de toute façon.

PREMIÈRE FOIS. Venez me voir en arrivant, pour vous présenter. Vous me reconnaîtrez à mon éternel chapeau...

ET ENSUITE ? Pour info, voici les dates et les thèmes des prochaines soirées :
* Apéro n° 18 - vendredi 24 janvier - Les Premières Fois
* Apéro n° 19 - vendredi 21 février
* Apéro n° 20 - vendredi 21 mars - Spécial anniversaire ...
* Pas d'apéro en avril ...
* Apéro n° 20 - vendredi 30 mai

Si vous êtes intéressé, écrivez-moi à jules.baldaquin (à) gmail.com. A bientôt. :)

samedi 7 décembre 2013

Bondage by Mœbius

A son regard, on sent qu'elle est ailleurs...
-- Penthouse Comix n°9 (1995)

mercredi 6 novembre 2013

Apéro libertin n°16 - Soirée Pyjama

Le thème de cet apéro très spécial est la soirée pyjama. L'hiver est à nos portes, tenons-nous chaud et amusons-nous comme les adolescents délurés que nous sommes restés intérieurement !


OU ? Dans un petit sauna près de la gare de Lyon.

QUAND ? Le vendredi 22 novembre, à partir de 19 h. Exceptionnellement, le sauna fermera à 2 heures du matin.

QUI ? Hommes, femmes et couples, vétérans et débutants sont les bienvenus. Le nombre de places est limité à 55, soit environ 15 couples, 10 femmes et 15 hommes.

COMBIEN ? Le tarif habituel du club : 20 euros pour un couple, gratuit pour une femme et 25 euros pour un homme. (Plus une participation au buffet, cf. ci-dessous.)

QU'EST-CE QU'ON MANGE ? Venez avec une boisson (si vous êtes une femme) ou un gâteau (si vous êtes un homme) pour constituer un buffet sucré. Jus de fruits, boissons gazeuses, etc. (Pas d'alcool.) Madeleines, cakes, brioche, nutella, etc. (Il y'a une supérette pas loin du club au cas où.)

EST-CE QU'ON BAISE ? Oh oui oui oui!

DRESS CODE. Venez en pyjama, en robe de chambre, en nuisette ou dans une tenue décontractée (t-shirt, vieux pull, ...). Pensez que vous aurez à l'enlever pour utiliser les installations humides. Vous pouvez aussi prévoir un doudou pour le serrer fort contre vous.

PREMIERE FOIS. Venez me voir en arrivant, que je vous présente. Vous me reconnaîtrez à mon éternel chapeau... Qui sera peut-être remplacé par un bonnet de nuit pour cette fois !

ET ENSUITE ? Pour info, voici les dates et les thèmes des prochaines soirées :
* Apéro n° 17 - vendredi 20 décembre - Soirée de Noël
* Apéro n° 18 - vendredi 24 janvier - Les Premières Fois
* Apéro n° 19 - vendredi 21 février - A déterminer !
* Apéro n° 20 - vendredi 21 mars - Spéciale anniversaire ...
* Apéro n° 21 - vendredi 30 mai - A déterminer !

Si vous êtes intéressés, écrivez-moi à jules.baldaquin (à) gmail.com. A bientôt. :)

dimanche 22 septembre 2013

Apéro libertin n°15 - Les Veuves Joyeuses


Cet apéro est l'occasion de se rencontrer et de discuter entre libertins, dans une ambiance chaleureuse et détendue, tout en buvant un verre.

Le thème de la soirée est le deuil. Eros et Thanatos sont frères, après tout ! Donc, tenue noire exigée pour tous. Les voilettes noires sont les bienvenus pour les dames, la cravate de la même couleur pour les hommes. Mais nos veuves étant joyeuses, elles peuvent s’accessoiriser en conséquence, avec des bas et des sous-vêtements sexy, mais noirs bien sûr. (Pas de chemise blanche, SVP !)

OU ? Au Rocks, 8, rue de Beauce, Paris 3e.

QUAND ? Le vendredi 18 octobre, à partir de 19 h. Un buffet sera servi entre 20 h et 22 h. Le club ferme à deux heures du matin.

QUI ? Hommes, femmes et couples, vétérans et débutants sont les bienvenus. L'inscription est obligatoire. Contactez-moi par mail (jules.baldaquin gmail.com).

COMBIEN ? 30 euros par personne pour l'entrée, le vestiaire, un verre de bienvenue offert par le patron, le buffet et trois boissons.

EST-CE QU'ON BAISE ? On vient à l'apéro pour discuter, donc on reste sage et habillé au rez-de-chaussée. Mais vous faites ce que vous voulez au sous-sol.

DRESS CODE. Vous n'êtes obligés à rien, mais une belle tenue participe au plaisir de tous. Faites de votre mieux pour respecter le thème de la soirée.

PREMIERE FOIS. Venez me voir en arrivant, que je vous présente. Vous me reconnaîtrez à mon éternel chapeau.


ET ENSUITE ? Pour info, voici les dates et les thèmes des prochaines soirées :
* Apéro n° 16 - vendredi 22 novembre - Soirée Pyjama
* Apéro n° 17 - vendredi 20 décembre - Soirée de Noël
* Apéro n° 18 - vendredi 24 janvier - Les Premières Fois
* Apéro n° 19 - vendredi 21 février - Soirée Carnaval


A bientôt. :)

Apéro Libertin - Livre d'or

Merci M. Chapeau, pour le travail fourni , l'idée des badges était amusante . Cependant , cela m'oblige a mettre mes lunettes !:-) ce fut un très agréable moment, la découverte de nouveaux visages et le grand plaisir de retrouver de doux amis. Cela devient Le RDV incontournable.

***

On a frôlé les 69 participants !! Mais cela ne nous a pas empêché, loin de là, de passer une très agréable soirée où la température est bien vite montée !!

***

Merci pour l'organisation M. Chapeau. Autant la dernière fois le Rock ne m'avait pas convaincu à 100% autant cette fois ci j'ai trouvé très bien, cool ! Ce fut encore une fois un plaisir. Bises à toutes celles et ceux qui ont partagés un moment avec moi hier soir

***

1er apéro très agréable ! Ravie d'avoir mis un visage sur plein de pseudo (dont M. Chapeau le roi de l'apéro ... il était temps). C'est certain on essaiera de se rendre dispo de temps en temps pour vous rejoindre

***

Merci à M. Chapeau pour cette irréprochable organisation, comme d'habitude. J'ai passé un très bon moment et ai pu mettre des visages sur des pseudos FB. Merci encore. J'avais des doutes sur ce nouveau lieu, ils se sont de suite envolés. Merci encore.

***

Bonjour M. Chapeau, un grand merci pour ce premier apéro. Nous étions un peu angoissés/impressionnés au début, beaucoup moins à la fin. Nous avons beaucoup échangé avec tes hôtes, bien ri , mis des visages sur nos contacts. Excellente soirée à renouveler.

***

Merci Olivier pour l'organisation de ce bel apéro et à tous pour la belle ambiance d'hier soir et aux nouvelles rencontres ! reste plus qu'à installer une barre verticale et a rendre cette jolie croix opérationnelle !!!! Câlinement vôtre

***

Force est de constater que ce genre de reprise nous fait voir la rentrée... heu... comment dire... Sous un autre angle, voilà le mot mot qu'je cherchais ! Encore merci et bravo à notre MC Chapeau ! ( J'en profite au passage pour me faire le messager de ma douce complice qui, pour son premier apéro, en est revenue RA-VIE )

***

Merci pour cette soirée qui était pour moi une première réussie. Ravie d'avoir pu revoir des personnes que je vois bien trop rarement et de faire de jolies rencontres. Merci évidemment à M. Chapeau pour cette initiative qui apparemment est devenue aujourd'hui incontournable. A très vite pour le prochain.

***

Merci encore, M. Chapeau, pour cette soirée très réussie. Plaisir toujours renouvelé de retrouver des gens qu'on apprécie, d'en rencontrer de nouveaux, et de mettre des visages sur des pseudos croisés régulièrement. Vive les apéros libertins !

samedi 7 septembre 2013

Confusion

Je me réveille.

Hum, il va vraiment falloir que je mette de l'ordre dans ma chambre avant le déménagement. Plein de livres partout. Et qu'est-ce que je vais faire de l'aquarium?

Je descends dans la cuisine.

Elle est là... Ah oui, c'est vrai, elle a rompu avec lui. Nous parlons un peu. Elle s'approche pour m'embrasser.

Je l'arrête, et je lui dis : "Non. Je ne veux plus rêver de ça."

Alors je me réveille. Pour de vrai, cette fois.

Le déménagement a déjà eu lieu il y a plus de dix ans. Elle est toujours avec lui. Mais, par contre, je suis d'accord avec mon moi onirique. Je n'ai vraiment plus envie de faire ce genre de rêves.

samedi 8 juin 2013

Apéro entre libertins parisiens


Depuis plus d'un an, j'organise chaque mois un apéro libertin. Comme son nom l'indique, il s'agit d'une réunion de libertins de la région parisienne. Fin juin aura lieu le treizième. Ce sera le dernier apéro de la saison, avant une pause pour les vacances en juillet et août.

Un apéro n'est pas une soirée libertine classique. Le but premier est d'abord de passer un bon moment, de faire des rencontres et de discuter. On reste sages et habillés, ou presque puisqu'il arrive d'apercevoir une jarretelle de temps à autre.

L'apéro est un évènement idéal pour que les vétérans se fassent de nouveaux amis et que les débutants  découvrent le milieu libertin tout en douceur, en trouvant des gens qui répondront à leurs questions sans les mordre.

Le prochain apéro se déroulera dans un club privatisé pour l'occasion, plutôt qu'un bar. Cela me permet de communiquer plus largement son adresse, puisqu'on ne rentrera que sur invitation de toute façon.

N'hésitez pas à en parler autour de vous, tout le monde est le bienvenu, hommes, femmes et couples. (Notez toutefois que je limite le nombre d'hommes selon le nombre de femmes et de couples présents. Il y a une liste d'attente...)

J'espère que tous mes fidèles lecteurs parisiens passeront faire un tour. Ne restez pas dans l'ombre !

samedi 1 juin 2013

La course aux lièvres

Un lapin, tout le monde connaît, c'est un rendez-vous où un seul des deux se déplace. Si j'ai heureusement pu éviter ce spécimen, j'ai croisé un nombre phénoménal de lièvre ces derniers temps. Cousin du lapin, le lièvre est un rendez-vous impossible à finaliser. Il n'a donc pas le temps de se transformer en lapin, m'évitant de me déplacer pour rien.

(Notez que j'ai vécu chacun des dialogues suivants plusieurs fois au cours du mois écoulé, à quelques paraphrases près. Ils ne visent donc pas une personne en particulier.)

La discussion avec un lièvre commence très bien, chaleureuse et pleine de promesses. Arrive le moment où l'on pose la question fatidique :

- Ca te dirait qu'on se voit ?
- Oui !
- Quand ? Mardi prochain, vers 20h, tu es libre ?

Et là, deux voies s'ouvrent à vous.


La première, la plus simple, est l'absence totale de réponse. Les jours passent, rien. On arrive au lundi, rien. Le mardi, rien. Le soir même, rien. Généralement, à 20h et une minute, on reçoit enfin un message :

- Désolé, cette semaine, c'est pas possible.
- D'accord, et la semaine prochaine, tu es libre quand ?

Ce qui sera le dernier message échangé. Le lièvre est parti dans sa garenne. (Oui, je sais, ce sont les lapins qui vivent dans des garennes. J'ai droit à un peu de licence poétique, non ?) Les plus prudents ferment carrément leur compte sur le site où nous discutions pour éviter d'être tenté de finir par répondre. (Ce qui m'est arrivé trois fois cette année...)


La deuxième voie fonctionne sur le principe inverse, avec des réponses claires et rapides...

- Quand ? Mardi prochain, vers 20h, tu es libre ?
- Ah non, j'ai piscine*.
- D'accord, le jeudi alors ? Le midi ou le soir, comme tu préfères.
- Ah non, j'ai piscine* toute la journée.
- Bon. Et la semaine prochaine ? Je suis libre tous les jours, sauf le vendredi.
- Ah non, j'ai piscine* toute la semaine.

Arrivé là, on commence à se douter qu'on a affaire à un lièvre qui ne veut pas dire son "non".


Il parait qu'il existe une troisième voie, où l'on finit par convenir d'une date et d'un lieu, mais elle est visiblement largement passée de mode en 2013. Et il est toujours possible de recevoir un message quelques heures avant le rendez-vous pour nous prévenir que Désolé, je suis restée trop longtemps à la piscine*, je ne vais pas pourvoir venir.


En conclusion, je voudrais dire à tous les lièvres et les hases qui me lisent que l'on gagnerait beaucoup de temps et on éviterait des déceptions, si, à la question Ca te dirait qu'on se voit ?, ils avaient le courage de répondre honnêtement Non. (Ou, le cas échéant, Oui, mais ça ne va pas être possible, j'ai piscine* tout le temps en ce moment.)




* La piscine est à remplacer par l'activité de votre choix. Il y a quelques années, des amis proches se sont excusés de ne pouvoir venir à mon anniversaire parce qu'ils devaient "aider des crapauds à traverser la route". Il parait que les pauvres bêtes se font écraser durant leur période de reproduction, qui tombe bêtement le jour de ma naissance. Vous allez dire que je suis susceptible, mais j'ai eu un peu de mal à ne pas entendre : "On serait bien venu, mais tu es moins important qu'un crapaud."

samedi 18 mai 2013

Contes libertins : Peau d'âne

J'avais, à une époque, pensé à détourner quelques contes classiques pour en tirer des morales tout à fait autres sur le libertinage. C'était il y a quelques années et, comme vous le savez si vous me lisez depuis longtemps, je ne l'ai jamais réalisé.

Or, j'ai aujourd'hui envie d'écrire une critique de film qui repose en partie sur l'un de ses contes libertins non-écrit. Donc, paf, je suis obligé de m'y mettre.

Bon, ça va être rapide, je ne vais pas vous rappeler le conte, non ? En résumé : le Roi cherche à se remarier, mais la seule femme du royaume qui est aussi belle que feu la Reine, c'est sa fille, la Princesse. Celle-ci refuse le mariage, puis accepte à condition d'avoir une robe couleur du Temps, puis le la Lune, puis du Soleil, à chaque fois dans l'espoir qu'il n'y parvienne pas. (Sauf qu'il y arrive, mais le reste du conte ne nous intéresse plus, surtout quand la marraine fée débarque en hélicoptère.)



Ce conte libertin s'adresse aux hommes qui ont réussi à convaincre leur femme de libertiner avec eux, mais qui ont du mal à régler les derniers détails. Ils sont le Roi, et leur femme qui accepte en opposant des conditions irréalistes, est la Princesse Peau d'âne. Oh, elle veut bien libertiner, mais pas dans un club libertin, c'est sale et on risque de croiser les voisins. Pas chez nous non plus, c'est notre nid et je ne veux pas d'autres personnes dans le lit conjugal. A l'hôtel ? C'est trop trop impersonnel et on passerait pour quoi ? Etc.

Aucune solution n'est envisageable. La Princesse Peau d'âne dit oui ... mais elle pense non.



La morale de l'histoire, c'est que si le Roi insiste trop et répond à ce qu'elle dit plutôt que ce qu'elle veut dire, il risque de ne lui laisser que le choix du conte : s'enfuir dans la forêt.


jeudi 9 mai 2013

La proposition

Contrairement à ce que mon silence de ce début d'année et mes deux derniers messages pourraient laisser penser, je ne parle pas qu'à des robots sur les sites de rencontre !

Une fiche qui respire l'innocence et la curiosité.

Le matin, je lui fais une proposition indécente, sans doute la plus osée que j'ai pu jamais faire dans un premier message.

Le midi, cela la fait rire. C'est déjà ça.

L'après-midi, il fait mi-beau. Je mange une glace avec une jeune femme au corps aussi magnifique que très partiellement couvert. Mais c'est une autre histoire.

Le soir, elle ne rit plus. Elle dit même qu'elle me déteste, qu'elle n'a fait que penser à ma proposition depuis qu'elle l'a lue.

A une heure et demi du matin, après une très longue discussion virtuelle, elle accepte.

Elle sera donc Mademoiselle Camélia...

Robotomanie

Allez, un autre robot puisque vous avez l'air d'être fans.

Cela se passe sur un site où les vraies femmes sont tellement assaillis par les hommes, que les seules personnes qui te contactent sont des robots ou des Africains qui tentent de t'arnaquer. Donc, dès le premier message, je teste direct.

Exemple :

Lea2: couocu ca vaaaaa???
mrchapeau: robot ?
Lea2: tu fais koi de bo ici moi c léa suis celib blonde et je chrch des renc en tout genre enfin voilou quoi toi aussi ??
mrchapeau: r
mrchapeau: o
mrchapeau: b
mrchapeau:
o
mrchapeau: t
Lea2: tu es un peu timide non
Lea2: ta deja fait des rencontres en vrai ici??
Lea2: bah je recois pas ta photo bon bah bref tes dou sinon??
Lea2: ok et avec moi ca te tente !! tu ma vu ou pas Profil Léa
Lea2: je veux trop une phooto de toi tu dois etre mignon jen suis sur moi jai un profil sur wekiss Profil Léa tu peux allez voir tu menvoie une photo de toi ou pas ?

Vous noterez le naturel de la conversation...


Et pour les fans de femmes robots, je vous conseille d'aller piocher dans ce tumblr : Erotic Mad Science, qui en propose quelques-unes.

mardi 7 mai 2013

Les robots et la couleur

Un site de rencontre international, une jolie fille, un profil non-vide mais sans point d'accroche à saisir. Je tente ma chance avec un message générique :

Salut ! Dis-moi, quels sont tes loisirs ? Qu'aimes-tu faire pour te détendre ?

Pas de réponse. Bon, ça pourrait passer pour un message copier-coller (même si ça n'en est pas un) et elle doit en recevoir beaucoup. Le lendemain, je regarde sa photo de plus près et je remarque un détail qui me donne une meilleure approche :

Sympa l'AT-AT derrière toi ! C'est un LEGO ?

Elle répond peu après :

cc, comment ça va ? moi bien !

Alors, bonjour cocotte ... Mais tu as remarqué que je t'ai posé deux questions ? Est-ce que tu les as seulement lues ? Grumf. Essayons de cerner ta recherche :

Super, merci :) Dis-moi, tu ne cherches pas de relation sérieuse, mais tu souhaites quand même faire des rencontres ?

Encore une réponse rapide :

Moi, je ne veux pas de relation sérieuse pour le moment. Et toi ?

Ok, c'est vaguement lié à ce que je viens de dire, vu que tu répètes les mêmes mots, mais dans quel univers étrange est-ce que ça pourrait être considéré comme une réponse à ma question ? Elle commence à sérieusement sentir le robot cette nana. Pourtant, je n'en ai pas encore croisé sur ce site, et sa photo n'est pas chippée ailleurs sur le net, puisque Google Image ne la retrouve pas. Faisons le test de la couleur :

Je suis adaptable, ouvert à tout. Et sinon quelle est ta couleur préférée ? Je parie pour le rouge ou le noir, je me trompe ?

C'est un peu coq à l'âne, mais si tu m'en fais la remarque, tu passeras du même coup ce test de Turing.

:p Et tu me trouves comment ?

Bon, malgré le smiley, qui peut passer pour une réponse à à peu près n'importe quoi, on a visiblement affaire à un robot perroquet de la pire espèce. Il va bientôt me renvoyer vers un autre site ou un service téléphonique prétendument "plus pratique", mais payant. Bien sûr, bien sûr. Je n'ai plus qu'à constater l'évidence :

Tu es un robot.

Je n'aurai pas de réponse, le compte ayant été supprimé par les modérateurs du site avant que le robot n'ait eu le temps de débiter sa ligne suivante.

Dommage, elle était vraiment mignonne. Et en plus, elle avait un bel AT-AT ...

samedi 16 mars 2013

Premier rendez-vous

"Tu sais, j'ai lu ton blog..." dit-elle. Visiblement, il n'y aurait pas de deuxième rendez-vous.

vendredi 8 février 2013

La séparation, deux ans après


Je n’ai pas oublié…
Pourquoi je t’ai aimée.

Je n’ai pas oublié…
La première fois où je t’ai vue
Les chaussures à la main
Si féminine.

Je n’ai pas oublié…
Le goût de ta bouche, le grain de ta peau
Et tes petits seins
Fermes.

Je n’ai pas oublié…
Mon cœur qui s’est arrêté de battre
Quand tu m’as dis
« tu es beau ».

Je me souviens…
De nos vies qui se sont rapprochées
Jusqu’à ne faire qu’une
Ou presque.

Je n’ai pas oublié…
Tes sourires, toujours fragiles,
Éphémères,
Amers.

Je n’ai pas oublié…
Tout ce que nous avons partagé,
Et tout ce qui nous a
Divisé.

Je n’ai pas oublié…
Pourquoi je t’ai quittée.

dimanche 27 janvier 2013

[Webcomics] Khaos Komix

Ils s'appellent Steve et Mark, Amber et Nay, Tom et Alex, Charlie et Jamie.

Ceci est leur histoire.

Khaos Komix était un webcomic (une bande dessinée en ligne, autrement dit) de Tab Artemis Kimpton, terminé depuis peu. Et c'était sans doute le meilleur qu'il m'ait été donné de suivre ces dernières années. Alors, certes, le dessin n'est pas fantastique. Il est même franchement brouillon par moment. Mais je ne lisais pas Khaos Komix pour son dessin.

Tab a écrit une histoire d'amour, de genre et de sexualité autour de huit adolescents, que l'on suit l'un après l'autre. Il parle de la difficulté à avouer ses sentiments, surtout quand ils sortent du cadre conventionnel.

Dans chacune des huit parties, l'un des personnages raconte son histoire, son point de vue sur les évènements de la même période. On voit donc plusieurs fois la même chose, notamment un anniversaire ou une nuit de camping. Si les chapitres peuvent théoriquement être lus dans le désordre, je conseille de le faire dans l'ordre de parution. Ne serait-ce que pour suivre l'évolution du dessin de l'auteur.

Tout le sel de cette BD est donc de découvrir d'abord les actes d'un personnage par les yeux d'un autre, mais seulement plus tard (parfois beaucoup plus tard) leur explication et la réalité de leur motivation. Cela fait aussi que la vision que l'on a d'un personnage peut changer du tout au tout au fil de la lecture. Par exemple, j'étais réticent quand a commencé le dernier chapitre, consacré à un petit con. Mais en trois pages, j'étais complétement retourné. Et c'est sûrement le plus dur du lot.

Attention, Khaos présente de la nudité et des scènes de sexe dans ses intermèdes. Et bien sûr, l'histoire en elle même parle abondamment d'homosexualité et de transgenre, entre autres.

Bonne lecture.

samedi 26 janvier 2013

[Musique] Pepe Deluxé, Go Supersonic

Un groupe que j'avais découvert en fond sonore d'une pub pour vêtements en toile de tente, Pepe Deluxé ne se prend pas au sérieux. Je découvre cette semaine qu'ils ont sorti un nouvel album l'été dernier et que je n'étais même pas au courant. Il y a quelques années, ils avaient inventé pour un clip la S.F.A, une association de combat au salami. Dans le même esprit, ils ont inventé cette fois le clip où l'on entend pas la chanson... C'est pourtant un de mes morceaux préférés du nouvel album, une sorte d'hommage/parodie de la Jpop.

mercredi 16 janvier 2013

Billet 151

On m'a fait la remarque que je ne postais plus beaucoup. Mais je n'ai pas grand-chose à dire ces temps-ci, et pas beaucoup de temps pour écrire.

Donc, vous avez droit à une petite image en passant.


Toute ressemblance avec ... etc.

(Par ailleurs, le prochain apéro aura lieu le vendredi 25 janvier, même lieu, même heure que d'habitude.)