mardi 27 mars 2012

Filmographie libertine

Si l'on a eu en 2010 un film parlant ouvertement d'échangisme (Happy Few), 2011 nous a apporté encore mieux : des films où le libertinage est présent, sans être le sujet et sans être mis en exergue.

Ainsi, le début de L'Exercice de l'État montre une esquisse de scène de partouze dans un ministère, une femme embrassant son voisin de gauche, puis celui de droite, avant qu'ils ne soient interrompus par un coup de fil. C'est tout ce que l'on voit, et il n'y est plus fait allusion dans le reste du film.

Dans L'amour dure trois ans, un couple d'amis du personnage principal est libertin. Mais on ne l'apprend qu'en cours de film, en passant, comme si c'était un détail. (Et ça l'est !) On en reparle un peu plus tard, au cours d'un mariage, mais uniquement parce que c'est utile dans l'histoire.

Que des films abordent le sujet du libertinage (et d'autres formes exotiques de sexualité), c'est très bien. Mais qu'ils se permettent de montrer le libertinage comme on montrerait n'importe quelle autre facette de la vie est, à mon sens, un grand pas en avant.

lundi 26 mars 2012

Approche ! Tu sens mon talon aiguille ?!

Ces quelques mots, outre leur valeur fantasmatique dont je reparlerais un jour prochain, sont aussi parmi ceux qui me valent le plus de visite depuis que j'ai parlé de la chanson de Sporto Kantes, Lee.

Or, cher public, il se trouve que j'ai eu la réponse par un ami d'amie qui connaissait un artiste ayant travaillé avec ce groupe et l'avait sur MSN en même temps que moi. Hasards du web !

Par contre, et c'est là que vous allez me haïr, je n'ai pas eu la permission de divulguer la source de ce sample, les auteurs restant assez prudents sur le sujet. En tout cas, il ne s'agit pas d'un film. Dommage, j'aurai bien aimé le voir, s'il avait existé.

jeudi 22 mars 2012

Et voilà !

D'un coup, tout à changé !

Si si.

dimanche 18 mars 2012

Bientôt ...

... un grand changement sur ce blog !

jeudi 15 mars 2012

En hommage à Cloclo ...

Si j'avais un préso
Je baiserais le jour
Je baiserais la nuit
J'y mettrais tout mon vit
Je triquerais ferme
Par devant et par derrière
Et je jouirais sur ton cul
Ta chatte, ta bouche et tes seins
Oh oh, ce serait le bonheur

Si c'était un porno
Je banderais le jour
Je banderais la nuit
J'y mettrais tout mon vit
Dès le matin à l'aube
Et le soir sur la route
Je rêverais à ton cul,
Ta chatte, ta bouche et tes seins
Oh oh, ce serait le bonheur

Si t'aimais la sodo
Je t'enculerais le jour
Je t'enculerais la nuit
J'y mettrais tout mon vit
En t'retournant par terre
Pour pénétrer tes reins
J'la mettrais dans ton cul,
Ta chatte, ta bouche et tes seins
Oh oh, ce serait le bonheur

Si j'avais un préso
Et si c'était un porno
Et puis si t'aimais la sodo
Je serais le plus heureux
Je ne voudrais rien d'autre
Qu'un préso, un porno et une sodo
Pour l'amour de ton cul,
Ta chatte, ta bouche et tes seins
Oh oh, ce serait le bonheur

C'est le préso de chez durex
C'est le porno du samedi soir
Mais la sodo c'est pour ton cul,
Ta chatte, ta bouche et tes seins
Oh oh, pour moi c'est le bonheur
C'est ça le vrai bonheur
Si j'avais un préso
Si j'avais un préso